Indications

La réflexologie s’adresse à tout le monde, que nous soyons malades ou en bonne santé.

En effet cette pratique vise principalement à un renforcement ou un rétablissement de l’équilibre interne de l’organisme. Elle agit sur tous les systèmes en les stimulant et en impulsant une autorégulation de ces systèmes entre eux.
Elle relance la circulation sanguine et lymphatique ainsi que les flux d’énergie dans le corps.
Elle est source de détente profonde.

Elle est donc indiquée pour tous de manière préventive et à tous les âges de la vie. (Cf. Témoignages)
Elle se révèle précieuse pour mieux vivre et accepter les nouvelles étapes de l’existence.

La réflexologie est également thérapeutique.
Elle peut avoir de bons effets lorsque l’organisme présente les déséquilibres suivants :
– stresstoutes couleurs
– fatigue chronique ou passagère
– état dépressif
– céphalées, migraines
– troubles du sommeil
– troubles de la digestion, du transit (en particulier constipation)
– jambes lourdes, impatiences, œdèmes
– gênes respiratoires, asthme
– hypertension ou hypotension artérielle
– infection urinaire, cystite
– troubles dus à la ménopause
– syndrome prémenstruels
– troubles ostéo musculaires
– arthrose, rhumatismes
– troubles thyroïdiens
– allergies

La réflexologie apporte un véritable bienfait et un soulagement pour les personnes qui présentent :
– un handicap moteur
– une maladie auto-immune, (sclérose en plaque, myasthénie…)
– un cancer

Le drainage lymphatique réflexe s’avère particulièrement efficace pour résorber les œdèmes, soulager les chevilles enflées, la rétention d’eau dans les membres inférieurs, mais aussi suite à une intervention chirurgicale sur les ganglions de l’aisselle. Les manipulations spécifiques accentuent le débit de la lymphe dans les tissus et aide ainsi le corps à évacuer les déchets.

La réflexologie s’avère souvent très bénéfique en complément d’autres soins qu’elle ne prétend pas remplacer : allopathie, kinésithérapie, ostéopathie, psychothérapie…
La réflexologie n’est pas considérée comme une médecine. En conséquence, le réflexologue ne pose pas de diagnostic médical et n’intervient dans aucune décision thérapeutique.

Les contre-indications
– premiers mois de grossesse
– maladies et infections s’accompagnant de fortes fièvres
– phlébites
– Lymphangites
– entorses, blessures ou traumatismes du pied encore douloureux
– diabète